Billets à gratter, 2008.

--------------------------------------------------------------------------------


Dépliant.



À l’occasion d’une exposition de multiples à l’Ecole des Beaux Arts
de Rouen, j’ai réduit l’espace marchand de la galerie à celui d’un
billets à gratter. L’objectif était de transformer les oeuvres en
lots, les artistes en vendeurs de porte à porte et ainsi créer un
nouveau type de collectionneur. Le projet visait à recueillir de
l’argent et à réussir à être l’objet le plus lucratif tout en étant
le moins cher.